Skip to content
Tajines

Tajine d’agneau aux prunes et amandes

Cette semaine, du dimanche au dimanche, trois anniversaires bien-aimés arrivent : le dimanche 9, ma fille Fayna fête, le vendredi 14, mon fils Tahiche et le dimanche 16, ma belle-fille Gloria, pourquoi je vous dis cela ? parce que si je pouvais être aux Canaries pour fêter avec eux des anniversaires, ce serait le plat principal que je voudrais leur préparer, mais….. ne vous en faites pas, Noël nous le ferons !

Le nom tajin (tajine, tayin) est donné aux plats marocains cuisinés dans le récipient de ce nom, tout comme la paella tire son nom du récipient dans lequel elle est faite. C’est une cocotte en terre cuite qui a la particularité que son couvercle est conique et qui fait circuler l’air d’une certaine manière pendant la cuisson des aliments.

Dans ce cas, comme c’était pour quatre personnes et je n’ai pas pu l’adapter, je l’ai fait cuire dans un chaudron en fonte du Creuset, et le tajin que j’ai utilisé seulement pour le servir, mais en d’autres occasions (quand j’ai cuisiné pour deux) je l’ai fait directement dans le tajin.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 épaule d’agneau recente coupée avec son os
  • 2 bandes de jupe d’agneau récente
  • 4 oignons, hachés
  • 4 gousses d’ail, hachées finement
  • 4 bâtons de cannelle
  • 2 cuillères à café de cannelle moulue
  • 1/2 cuillère à café de gingembre moulu
  • 1/2 cuillère à café de curcuma (1)
  • 4 brins de coriandre et 3 brins de persil
  • 1 cuillère à café de smen (2)
  • 2 cuillères à café de grains de cumin
  • 2 cuillères à café de ras-el-hanout (3)
  • Poivre noir fraîchement moulu
  • 8-10 pruneaux
  • 2 oeufs à la coque (durs)
  • 2 cuillères à soupe d’amandes fraîchement grillées
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame fraîchement grillées
  • 1 cuillère à soupe de sucre glace
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • salin
  • abreuver
  • 2 tasses de semoule de couscous
  • 1 cuillère à café de cumin pour la semoule

Et maintenant, commençons avec le tajin d’agneau.

Préparation

Comme je sais que voir la retahila des ingrédients peut sembler une recette très compliquée à élaborer, je vais les donner en 5 étapes, je ne veux pas qu’ils aient peur. Ce qui est gratifiant sur le blog, c’est que les gens sont encouragés à faire les recettes.

  1. Dans un tajin ou un caldero de fond épais nous mettons l’huile avec l’odeur et nous ajoutons l’oignon coupé en petits dés, la salpimentada, l’ail haché, 2 branches de cannelle, la moitié de la cannelle moulue, le gingembre, le curcuma, les cominos broyés au mortier ou à la main , le ras-el-hanout et le persil et le cilantro haché bien. Faire sauter à feu vif pendant 5 minutes.
  2. Couvrir d’eau et cuire à feu très doux, en regardant la quantité de liquide ; si on voit qu’elle diminue beaucoup, ajouter un peu. La viande prendra de 45 à 50 minutes à cuire.
  3. Au bout de 30 minutes, nous enlevons deux cuillerées de la sauce du ragoût et nous la mettons dans une casserole avec les pruneaux, les deux autres branches de cannelle, le reste de la cannelle moulue, le sucre glacé et un peu de sel. Laisser cuire pendant 15-20 minutes, quand il est renversé sur l’agneau qui sera déjà cuit et tendre. Si ce n’est pas nous le laissons un peu plus, tout dépend de la qualité de la viande.
  4. Préparer la semoule de couscous pour accompagner et pour cela il faut faire bouillir deux tasses d’eau avec une pincée de sel, un filet d’huile et du cumin haché ou sobados (au feu ou au micro-ondes) mettre cette eau dans un bol et verser immédiatement deux tasses de couscous sous forme de pluie. Couvrir d’un film et laisser reposer 6-7 minutes. Découvrir et bien séparer les grains à l’aide d’une fourchette.